Just another Réseau Blog Poliris site
26 mai

Achetez moins cher un appartement en vente à Sannois grâce au PTZ !

acheter immeuble maison appartement

Pour l’achat d’un appartement à Sannois, différentes options s’offrent à vous : acheter du neuf ou de l’ancien, investir pour y habiter ou pour le louer et bénéficier ou non d’un prêt aidé de l’État. Le PTZ, tout le monde connaît. Mais êtes-vous au courant qu’il s’adapte aussi à l’ancien ? Et qu’il y rencontre un franc succès ! En effet, malgré les doutes émis par les professionnels de l’immobilier début 2016, le PTZ dans l’ancien a trouvé son public. Sur la période, environ 1 prêt à taux zéro sur 4 aura servi à financer l’acquisition d’une résidence principale dans l’immobilier existant. « Un score qui ne dépassait pas les 2 à 3 % en 2015 », souligne Philippe Taboret, directeur général adjoint du courtier Cafpi.

Une nouvelle version très appréciée
Si vous voulez acheter un appartement à Sannois, il y a donc une solution pour faire baisser le coût de votre crédit et de votre achat. C’est le PTZ ! En 2016, celui-ci a connu sa neuvième version, en faisant peau neuve avec des plafonds de ressources revalorisés, la possibilité de financer jusqu’à 40 % de son opération (contre 18 à 25 % auparavant), des durées et des différés de remboursement allongés (5 à 15 ans) et la possibilité de financer l’achat d’un bien ancien avec travaux représentant au moins 25 % du montant global de l’acquisition étendu à toute la France.

Une aubaine pour de nombreux Français qui ont sauté sur l’occasion. Il faut savoir que le succès de ce dispositif ne se dément pas. En 2016, il a fait 100 000 nouveaux propriétaires. Parmi eux : 58 % d’employés ou d’ouvriers et 14 % de cadres. Et notamment des personnes qui n’auraient jamais pu accéder à la propriété sans ce coup de pouce du gouvernement. Quant au montant moyen des PTZ accordé, il s’est établi à 65 642 € dans le neuf et à 48 835 € dans l’ancien, sur 264 mois.

C.V. / Bazikpress © esoxx

Pour l’achat d’un appartement à Sannois, différentes options s’offrent à vous : acheter du neuf ou de l’ancien, investir pour y habiter ou pour le louer et bénéficier ou non d’un prêt aidé de l’État. Le PTZ, tout le monde connaît. Mais êtes-vous au courant qu’il s’adapte aussi à l’ancien ? Et qu’il y rencontre un franc succès ! En effet, malgré les doutes émis par les professionnels de l’immobilier début 2016, le PTZ dans l’ancien a trouvé son public. Sur la période, environ 1 prêt à taux zéro sur 4 aura servi à financer l’acquisition d’une résidence principale dans l’immobilier existant. « Un score qui ne dépassait pas les 2 à 3 % en 2015 », souligne Philippe Taboret, directeur général adjoint du courtier Cafpi.Une nouvelle version très appréciéeSi vous voulez acheter un appartement à Sannois, il y a donc une solution pour faire baisser le coût de votre crédit et de votre achat. C’est le PTZ ! En 2016, celui-ci a connu sa neuvième version, en faisant peau neuve avec des plafonds de ressources revalorisés, la possibilité de financer jusqu’à 40 % de son opération (contre 18 à 25 % auparavant), des durées et des différés de remboursement allongés (5 à 15 ans) et la possibilité de financer l’achat d’un bien ancien avec travaux représentant au moins 25 % du montant global de l’acquisition étendu à toute la France.Une aubaine pour de nombreux Français qui ont sauté sur l’occasion. Il faut savoir que le succès de ce dispositif ne se dément pas. En 2016, il a fait 100 000 nouveaux propriétaires. Parmi eux : 58 % d’employés ou d’ouvriers et 14 % de cadres. Et notamment des personnes qui n’auraient jamais pu accéder à la propriété sans ce coup de pouce du gouvernement. Quant au montant moyen des PTZ accordé, il s’est établi à 65 642 € dans le neuf et à 48 835 € dans l’ancien, sur 264 mois.C.V. / Bazikpress © esoxx

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée